end header
Orange, 614, Chaussée de Louvain, 1930, Zaventem (Nossegem) T. +32 (0) 2.757.05.59 www.orangerestaurant.be ouvert du mardi (12h-14h30 et 19h-21h30) au samedi soir (19h-21h30). Fermé le samedi midi, lundi, dimanche et jours fériés.

À tables!
Orange

Simon Brunfaut -

Le resto

Orange est une lueur aux abords de Zaventem. On ne s’y attend pas : on s’y attarde. L’orange est cette couleur qui évoque instantanément des soleils déclinants et des reines aux lèvres sucrées agitant des éventails. L’orange parle de peintres à Tahiti, peut être même du bleu de la Terre et d’un Sud pour plus tard. L’orange, enfin, est un jaune qui s’endort dans les bras d’un rouge. En ce cas présent, Orange vient de « l’Orangeraie », l’ancien restaurent de Roland Debuyst. Orange est donc un raccourci, une contraction, un choix délibéré : une couleur pour dire une cuisine mais aussi, bien sûr, pour décrire un monde. Or, il s’agit moins ici d’une note explicite que d’une atmosphère. Arrivé en début de soirée en traversant les lumières de la ville, quoi de mieux pour commencer, que d’allumer un premier feu avec un apéritif mélangeant le champagne et la framboise. Un Sancerre rouge accompagnera l’ensemble du repas. Sa fraicheur est agréable. Un vin blanc eut été éblouissant, trop cru, trop direct : l’orange a besoin de belles rondeurs. Le repas débute par un yakitori, inspiration du Soleil Levant. Une brochette de scampis surplombe, tel un petit pont de bois, un minestrone de légumes. Le pois s’y fait particulièrement remarquer et, lorsque la cuillère agite les flots, son vert remonte à la surface comme ces feuilles tombées dans une rivière au début de l’automne. L’ensemble est onctueux et très bien assaisonné. Le plat qui suit est un magret de canard dont le rose vient épouser un jus très goûteux. Aux légumes croquants et fondants se mêlent des cèpes, des odeurs de chasse et de brumes champêtres. Le dessert semble à première vue être un un grand désert tout blanc avec, au bout, un mirage qui rougit. Approchez vous : il s’agit d’un sabayon à la Kriek avec quelques grains de poivre emportés par on ne sait quel vent du Sahara ou de Vanuatu. Le repas s’achève. Vous avez pris des couleurs et les vahinés ne vous semblent plus si lointaines. Après ce voyage au pays orange, vous pouvez maintenant entamer celui qui vous conduira au bout de la nuit, suivre à l’envi des lucioles et des feux d’artifice.

L’adresse

Orange, 614, Chaussée de Louvain, 1930, Zaventem (Nossegem) T. +32 (0) 2.757.05.59 www.orangerestaurant.be

Ouvert du mardi 12h-14h30 et 19h-21h30 au samedi soir 19h-21h30 . Fermé le samedi midi, lundi, dimanche et jours fériés.

Le chef

Le parcours de Roland Debuyst est tout-à-fait étonnant : premier cuisinier de Belgique en 1995, Bocuse d’Argent en 1997 et une étoile au guide Michelin en 2002 avec son restaurant « l’Orangeraie Roland Debuyst ». Ensuite, il décide de proposer une cuisine plus accessible, mais toujours élaborée, et fonde « Orange », alliant ainsi la recherche du goût, les produits de saison et une simplicité revendiquée. Toujours en quête de nouveaux défis, il s’apprête à lancer un restaurant de burger complètement innovant. A suivre donc.

Sa recommandation

J’apprécie particulièrement les Saint-Jacques, boudin et panais du Restaurant Henri

Restaurant Henri, 113, Rue de Flandre, 1000, Bruxelles T. +32 (0) 2.218.00.08 www.restohenri.be

ouvert du mardi 12h-14h30 et 19h-21h30 au samedi soir 19h-21h30. Fermé le samedi midi, lundi, dimanche et jours fériés.