end header
The Kimono cardigan, €550.00 © Maï Belgium
Turtleneck Kimono Sweater, €450.00 © Maï Belgium
The Kimono cardigan, €550.00 © Maï Belgium

Allez les belges
maille qui Maï

Romane Henkinbrant -

En lutte contre la fast fashion ? On opte pour des créations intemporelles à ressortir et assortir au gré de ses envies. Matières haut de gamme et jeux d’aiguilles uniques sont les ingrédients de Maï, enseigne bruxelloise de tricots de luxe.

 

Une histoire passionnelle

Férue de mode et de tricot, Valérie Hanneuse fonde Maï en 2014. Aujourd’hui vendues par des boutiques multi-marques luxueuses dans tout le pays, les collections se composent de sweaters, cardigans, cols roulés, écharpes et bonnets en mohair et soie – des matières chaudes et confortables pour des pièces douces et vaporeuses.

 

Une démarche transparente

L’enseigne valorise un processus de travail durable à travers des créations faites main, tricotées et assemblées en Belgique par des retraitées, des associations d’intégration des étrangers et autres amoureux.ses de la maille. Des techniques singulières et des stocks limités pour des pièces uniques et exclusives.

 

Beau et chaud

On craque sur la nouvelle collection inspirée par la mode nippone – des manches évasées,  des couleurs subtiles et variées. Pour suivre les tendances hivernales, on associe ces pulls taille unique à des pièces plus légères : on les glisse dans une jupe longue taille haute imprimée léopard ou on les ceinture à la taille. Autre détail : un top en soie et des médaillons délicats pour un look féminin et so comfy.

 

Maï Belgium, modèles disponibles sur l’e-shop de la marque et dans les boutiques sélectionnées.