end header
Pure Flow Yoga Retraite
Retraite Pure Flow Yoga ©Eline Lonchay
Lunch Vegan Eat.co
Lunch Vegan Eat.co ©Eline Lonchay
Retraite Pure Flow Yoga
Retraite Pure Flow Yoga ©Eline Lonchay
Retraite Pure Flow Yoga
Retraite Pure Flow Yoga ©Eline Lonchay

Marie de Belgique
chez les yogis de Koh Phangan

Marie Dykmans -

Marie Dykmans, blogueuse belge créatrice du site culinaire Choupetamarie, et chroniqueuse À tables! pour Bazar, est partie le 4 octobre 2017 en aller simple pour un voyage autour du monde. Au fil des semaines, notre globe blogueuse vous présente les points forts de son voyage. Les gens, leurs coutumes, leur cuisine et leur styles de vie. Mais aussi ses meilleurs plans, ses surprises, ses trouvailles locales….Embarquement immédiat en compagnie de Marie de Belgique!

 

Escale #5 Le sud de la Thaïlande

Koh Phangan peut être facilement décrite en quelques mots: des palmiers dansant sur le rythme d’une brise rafraîchissante, des plages paradisiaques de sable blanc, une eau transparente se fondant subtilement dans l’horizon sous un ciel uniformément bleu. Il n’est pas étonnant que tant de voyageurs tombent sous son charme, l’île est riche en capital “paradis” et possède une nature luxuriante encore préservée. Certains la chérissent pour sa tranquillité, ses plages édéniques uniquement accessibles par bateau, et ses hôtels de luxe, l’île parfaite pour des vacances 5 étoiles sous les tropiques.

 

Parallèlement à cette description séduisante, l’île de Koh Phangan est aussi un lieu de prédilection pour tous fêtards de passage en Thaïlande. Vous avez sûrement déjà entendu parler de la légendaire “Full Moon Party”, soirée mensuelle sur la plage, à l’origine de la notoriété mondiale de l’archipel. Cette cérémonie lunaire attire chaque mois des milliers de backpackers et “party animals”, désireux de s’envoler les pieds dans le sable sous le rythme de la musique, emportés par l’euphorie et, ne se mentons pas, les spiritueux. Derrière cette facette d’île animée et légèrement dévergondée, se cache un tout autre visage. Kho Phangan abrite également une communauté yogi/hippie en quête d’éveil spirituel pour qui le nirvana ne rime pas avec musique electro et rhum coca, mais plutôt avec yoga et Kombucha. Kho Phangan, la lunatique. L’île représente magnifiquement bien en ses terres les contrastes au cœur de la culture thaï où se mélange avec harmonie dans un même plat le sucré et l’épicé.

Chez les yogis de Koh Phangan

J’ai rencontré Francie 

Fondatrice de la compagnie Pure Flow Yoga, Francie Fishman est une jeune canadienne talentueuse qui jongle quotidiennement avec ses différentes passions. Business women, musicienne, professionnelle de hula hoop, et bien-sûr, professeur de yoga, cette femme est la personnification même de l’épanouissement. Elle qui, adolescente, décida de claquer la porte de son quotidien cofortable pour entamer une introspection personnelle à travers voyages et aventures en tous genres, nous offre une belle leçon de vie. Elle vécu entre autres au Japon, à Hawaï, en Australie, à Bali et en Inde où elle découvre les vertus du yoga; guidée par un maître yogi indien. D’expériences en expériences, elle développe et nourrit une passion pour cette pratique ancestrale et décide alors d’y consacrer sa vie. C’est à Koh Phangan, sur une partie relativement écartée et préservée de l’île, que Francie ouvre son centre Pure Flow Yoga, qui attire des yogis du monde entier, novices comme expérimentés. Riche d’une quantité impressionnante de formations et de connaissances, Francie est une professeur certifiée et dévouée qui, avec son talent et son ardeur, sait convertir les plus réticents aux joies du yoga. C’est d’ailleurs au cours d’une retraite d’une semaine dans son centre, que je me passionne moi-même pour cette pratique symbolique.

J’ai mangé une cuisine végétalienne 

Tout au long de nos pérégrinations thaïlandaise, j’ai été surprise de constater l’importance de la cuisine végétarienne dans la culture locale. Suivant moi-même ce régime alimentaire, je deviens maître dans l’art de dénicher les adresses mettant cette cuisine à l’honneur. La chasse au trésor est particulièrement fructueuse. Je découvre de nombreux petits restaurants locaux organisés sous forme de buffet végétarien savoureux et bien moins cher que les restaurants traditionnels. Il n’est pas étonnant de trouver une concentration de cuisines vegans à Sri Thanu, centre névralgique de la communauté baba cool de l’île de Koh Phangan, voire même de la Thaïlande toute entière. Yoga et méditation vont souvent de paire avec une alimentation consciente et naturelle, voir un yogi manger un steak béarnaise serait cocasse. Le village de Sri Thanu regorge de bonnes adresses, néanmoins, deux d’entre elles ont particulièrement retenues mon attention. Eat.co et Pure Vegan Heaven sont les joyaux de mon trésor. Les deux maisons transforment avec magie ce que la terre leur met à disposition en des recettes riches et élaborées. Leurs menus sont originaux et décrivent tant de mets exquis qui rendent le choix difficile. Néanmoins chaque adresse a sa spécialité. Pure Vegan Heaven confectionne les meilleurs açai bowls que vous pourrez goûter et est d’ailleurs le fournisseur d’açai de nombreux autres établissements. La force du restaurant Eat.co c’est leurs brunch bowls, une explosion de saveurs dont l’apothéose est leur fromage de noix de cajou, j’en rêve littéralement la nuit.

 

J’ai dormi dans un hutte en pleine jungle dans le cadre d’une retraite de yoga

Le yoga n’est pas une pratique comme les autres. Chacun possède sa propre opinion à son sujet, tantôt considéré comme un sport de bobos, tantôt comme un dérivé tendance de stretching pour femme, sa définition a été mondialement revisitée. Importé depuis peu dans nos pays occidentaux, le yoga bénéficie d’une notoriété sans cesse croissante. L’introduction brusque d’une activité qui doit sa richesse à son ancienneté résulte en une vulgarisation de ses théories et une industrialisation de son image. En effet, certains le considèrent comme un sport quelconque ou une excellente opportunité de faire du business, mais la tradition du yoga est en réalité bien plus que ça. Son histoire remonte à des milliers d’années et semblerait trouver ses origines au cœur de la culture indienne, civilisation profondément spirituelle. Les hindous l’utilisaient dans le but de connecter leur corps et leur esprit, et celui-ci avec le principe de tout ce qui est sur terre. Le yoga serait donc une harmonie spirituelle des énergies de toute existence. Se lancer dans l’aventure passionnante qu’est son apprentissage exige temps, patience et ouverture d’esprit. Une retraite apparaît donc comme une excellente manière de faire ses premiers pas dans ce monde mystérieux. Pure Flow Yoga offre l’opportunité d’apprendre le yoga, de le pratiquer ou d’approfondir ses propres connaissances entouré par des professeurs maîtres dans l’art. Outre les nombreux bénéfices qu’apporte un enseignement de grande qualité, le cadre dans lequel prend place une retraite est également d’une importance capitale. Comment l’imagineriez-vous? Une plage de rêve seulement accessible par bateau, des bungalows simples mais charmants parfois partagés avec de gentils lézards, une jungle verdoyantequi serait peut-être même dépourvue de route. Gagné! Vous venez de décrire les environs, une retraite au paradis c’est bien ça.

 

J’ai expérimenté un levé du soleil mystique

Le troisième jour de notre retraite débute aux aurores. Atteindre le point le plus haut de l’île et se délecter de la beauté d’un lever du soleil sur l’océan est notre mission du jour. Il est 5h45 et j’observe la mer déchaînée taquinant effrontément une plage passive et calme face à cet affront de vagues et d’écume. À la lueur de nos lampes frontales, nous nous engouffrons dans la jungle pour ce pèlerinage matinal. Nous arrivons au sommet de l’île juste à temps pour accueillir le soleil. La quiétude et la beauté de cet endroit le rend parfait pour une séance de méditation et quelques positions de yoga. Naturellement habitués dans nos sociétés à commencer nos journées à la hâte par un petit déjeuner pressé avant d’aller travailler, cette randonnée nous ouvre les yeux sur le bien-être qu’apportent quelques heures de quiétude au petit matin. Se lever tôt ne rime étrangement pas avec une dose de café supplémentaire pendant la journée, mais plutôt avec un esprit calme et reposé.

 

J’ai retenu une plongée Phi Phi Sea Frog

Après une semaine intense tant d’un point de vue physique que mental, il est temps de partir à la découverte d’une nouvelle île appelée Koh Phi Phi. Celle-ci est située sur la côte ouest de la péninsule thaïlandaise. C’est avec l’intention d’aller plonger dans l’un des plus prestigieux sites de Thaïlande qu’on entreprend de faire cette excursion. Étonnement l’île la plus prisée par les plongeurs s’appelle Koh Tao, mais des locaux avisés m’ont confié que le parc national marin de Koh Phi Phi est bien mieux préservé offrant de ce fait une qualité de plongée sous marine supérieure. Certains des sites aux alentours de l’île sont d’ailleurs considérés comme faisant partie des plus exceptionnels de Thaïlande et même du monde!
C’est avec la compagnie Phi Phi Sea Frog que la magie s’opère. Choisir le centre avec lequel on plongera est une tâche compliquée, mais essentielle. C’est cette décision qui fait toute la différence. Plonger doit se faire entouré de professionnels et c’est pour cette raison que nous avons opté pour l’équipe de Phi Phi Sea Frog. Les palmes aux pieds et toute équipée, je saute dans la mer pour une fois de plus partir à la découverte de ce monde marin qui me fascine. Il n’est pas étonnant que ces sites soient classés, la qualité du corail, l’abondance de la vie sous marine et la présence de plusieurs espèces de requins, sont quelques explications de leur popularité dans le milieu. La plupart des sites de plongées sont traversés par des murs vertigineux dont les ouvertures forment des galeries amusantes à traverser. Pour les plus téméraires et expérimentés, certaines grottes et caves sont également accessibles.

 

Si vous avez des questions, des conseils ou des suggestions, n’hésitez jamais à me les partager, c’est un voyage improvisé où toute opportunité est bonne à prendre!
J’attends avec impatience vos partages sur la page fb de Bazar ou via mail (dykmansmarie@gmail.com) ou via instagram (@choupetamarie). Évitez les lettres et autres cartes postales, il y a de fortes chances que je sois déjà sur la route lors du passage du facteur….

Cliquez sur la flèche en haut à droite de l’article pour lire l’article précédent

Je m’embarque à présent pour la Birmanie. Rendez-vous au plus tard (mais peut-être plus tôt!) dans deux semaines sur Bazar et ses réseaux sociaux, pour la suite de notre aventure commune!