end header
Santana, Ines Lamallem, Ker éditions, 12 €.

Des livres &+
16 ans et un prix

Anouk Van Gestel -

Chaque vendredi, Anouk Van Gestel repère le meilleur des sorties littéraires, relie les genres, réveille les classiques oubliés, partage ses trouvailles insolites et ses rencontres d’auteurs, d’ici ou d’ailleurs.

Vous avez aimé 

Le cœur en poche, Christine Aventin

Vous  allez applaudir Santana

Emma a un secret : elle est amoureuse de Mick Santana et personne ne le sait. Même pas Mick. Surtout pas Mick. Lui, le beau mec du lycée. Cheveux longs, tatoué, dégaine de bad boy. Un mauvais choix, parce que c’est un garçon agressif, bagarreur et en perdition. Quand Emma bouscule Mick dans le couloir, l’affrontement est violent. L’ado ne se laisse pas faire et elle paiera cher son courage.

L’extrait  

Elle avait dû subir la même violence que moi, mais elle ne l’avait pas supportée. Elle avait mis fin à ses jours, certainement déchirée entre ses sentiments pour Mick et son insupportable soumission. C’était épouvantable. L’enfance de Mick l’avait démoli. Il avait été vidé de sa capacité d’empathie. Il l’écrivait dans on carnet : le suicide de cette fille l’avait laissé de marbre, il s’en « foutait royalement « . Il ne s’en estimait aucunement responsable.

Entre les lignes

Inès Lamallem, étudiante en terminale, a remporté le prix du Jeune Public Brabant wallon de la Fondation Laure Nobels. Une Fondation créée par Claude et Isabelle Nobels, en mémoire de leur fille Laure, étranglée par son petit ami. La Fondation a pour objectif de financer et soutenir la publication et la promotion d’œuvres littéraires en français, écrites par de jeunes auteurs âgés de 15 à 19 ans et de 20 à 24 ans. L’histoire dramatique racontée par Ines Lamallem fait écho à celle de Laure, elle parle des tourments de l’adolescence, d’amour à sens unique, de manipulation dans un climat de violence. Une jeune auteure à suivre et à soutenir.

Santana, Ines Lamallem, Ker éditions, 12 €.